La légende des 4 épis d'or

Publié le 15 Février 2010

oysonville- le-chateau-- 28294004

Henri IV qui aimait beaucoup François d'Allonville, chevalier de l'Ordre du Roi, vint un jour lui rendre visite à son château d'Oysonville.

Après le déjeuner, François d'Allonville, ayant mené le Roi dans le parc, se plaisait à lui faire admirer les plantes rares dont il avait décoré ses plates-bandes. Henri IV faisait compliment à son hôte sur la richesse de son jardin. Alors un laboureur du pays, nommé Cadot, le plus riche tenancier du seigneur d'Oysonville, se hasarda de dire au Roi qu'il avait de bien plus belles fleurs et en plus grande quantité, et que, si sa Majesté voulait le suivre, il serait heureux de les lui montrer. Henri IV était bon prince. Il consentit à accompagner le laboureur. Celui-ci le conduisit dans une pièce de blé en fleurs et, lui montrant les épis : " Sire, dit-il, voilà les plus belles fleurs que je connaisse. - Tu as raison, mon ami, répondit Henri, ce sont aussi celles que je préfère ". Et, de retour à Paris, le Roi envoya au laboureur quatre épis de blé en or.


Source: Édouard Lefèvre, Documents historiques et statistiques sur les communes du canton d’Auneau, arrondissement de Chartres (Eure-et-Loir). Tome 1 (1867), p.118

Rédigé par Allan ANCHISI

Publié dans #Histoire

Repost 0
Commenter cet article